Le Prieuré couronne le sommet d'un cône basaltique où s'épanouit à la belle saison
une flore méditerranéenne discrète (figuiers, anis, amandiers).
Dominant la plaine et les hommes par un panorama exceptionnel, il arbore avec 
fière allure les empreintes de sa splendeur passée. 
L'église prieurale de Saint Romain le Puy est l'un des jalons les plus prestigieux
de l'art roman forézien. Son architecture témoigne de l'intensité artistique de l'an Mil,
à la charnière de l'art carolingien et de l'art roman.
Plusieurs phases de construction sont repérables : Un édifice funéraire du Ve siècle, 
une nef de la fin du Xe, un choeur du XIe siècle et des embellissements gothiques.
Des pans de fresques des X, XI, XII, XIII, XVe siècle recouvrent une partie des 
murs, les colonnes et chapiteaux, ceux-ci soutenant colonnes et arcatures annoncent une 
variété extrême de thèmes et de motifs imprégnés de l'influence méditerranéenne 
(animaux fantastiques, entrelacs, figures symboliques, motifs floraux).
Il est classé monument historique depuis 1899.


Articles associés